jeudi 8 septembre 2016

Accident meurtrier en pleine montagne : un mort et un blessé

Deux amis qui circulaient à bord d'un 4X4 ont été victimes d'un dramatique accident, dimanche, sur une piste forestière au-dessus du hameau de Villargein. Daniel Dones, 54 ans, d'Uchentain, a trouvé la mort dans cet accident.
Gérard Pons, le maire d'Arrien-en-Bethmale, se souvient parfaitement d'avoir vu passer le 4X4 de Jean-Pierre Domenc, dimanche matin, en direction de sa grange foraine restaurée, située sur une piste forestière qui serpente vers le nord-est, après le hameau de Villargein. Une piste boueuse, que l'on peut parcourir qu'en véhicule tout-terrain. Il se trouvait en compagnie de Daniel Dones, 54 ans, d'Uchentein. «Dans la soirée de dimanche, l'un des voisins est venu me voir : la voiture n'était pas revenue, reprend Gérard Pons. Nous nous sommes inquiétés et nous avons décidé de faire des recherches». Gérard Pons décide de monter jusqu'à la grange, par la piste forestière. Mais la voiture reste introuvable. De retour à Arrien-en-Bethmale, il prévient la gendarmerie. Une tentative de géolocalisation du portable est effectuée. Sans succès. Au contraire, il déclenche dans un tout autre secteur.
C'est hier matin, finalement, que Jean-Pierre Domenc parvient à donner l'alerte, depuis son portable. Le malheureux sexagénaire, choqué, ne parvient pas précisément à localiser les lieux de l'accident. Il ne parvient pas non plus à retrouver Daniel Dones, qui l'accompagnait. Les secours sont envoyés sur la piste forestière. L'hélicoptère de la gendarmerie entame des recherches. Le 4X4 est repéré : sur le toit, il a dévalé un pré en pente très raide, avant de s'immobiliser à environ une centaine de mètres de la route. Jean-Pierre Domenc, qui n'est que légèrement blessé, est secouru par les pompiers puis évacué vers le centre hospitalier Ariège-Couserans par l'hélicoptère de la gendarmerie. Puis le corps sans vie de Daniel Gones est découvert : la malheureuse victime a été éjectée au moment du choc.
Une enquête a été ouverte sur les circonstances précises du drame, qui a provoqué un grand émoi en Couserans, où les deux victimes ont leurs racines familiales et amicales
http://www.ladepeche.fr/grand-sud/ariege/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire